L’impact d’une directive européenne sur les Fintech, les banques et les services bancaires

L'impact d'une directive européenne sur les Fintech, les banques et les services bancaires

L’ouverture du secteur bancaire par les directives européennes et une demande croissante d’une nouvelle expérience utilisateur (des données en continu, une gestion multi-banques) entraînent une révolution copernicienne des services bancaires en ligne pour l’utilisateur.

Payment Services Directive (PSD2)

Après la Directive (européenne) sur les Services de Paiements (DSP1), mise en œuvre à compter de 2009 par tous les états membres, qui à ouvert un accès équitable au marché du paiement (paiement électronique transfrontalier dans la zone euro (SEPA), apparition d’établissement de paiement …) c’est au tour de la DSP2 de changer la façon dont les clients vont interagir avec leurs banques afin de promouvoir l’innovation au sein des services bancaires.

La DSP2 considèrent de nouveaux acteurs (en plus des banques) :

  • Les A.I.S.P (Account Information Service Provider)
  • les P.I.S.P (Payment Initiation Service Provider)

 Consultation de comptes bancaires avant la DSP2 :

 Consultation de comptes bancaires avant la DSP2 

Consultation de comptes bancaires après la DSP2 :

 Consultation de comptes bancaires après la DSP2 

Ces nouveaux acteurs permettent aux clients des banques d’accéder aux informations liées à leurs comptes bancaires, sur des applications en ligne autre que celles conçues par les banques elles-mêmes.

Ces acteurs vont permettre de rapatrier ces informations, quelle que soit la banque dans laquelle elles sont domiciliées. Le client aura ainsi la possibilité de consulter et obtenir des services sur l’ensemble de ses comptes bancaires sur une interface unique.

Les banques sont dans l’obligation de fournir ces informations aux A.I.S.P. via un système d’API : des portes d’entrées sécurisée dans le système d’information (SI) des banques.

Les A.I.S.P vont potentiellement intervenir dans une part importante des interactions avec les clients des banques. On se connectera moins à l’application mobile de sa banque et plus à celle d’un agrégateur multi-banque.

Les applications mobiles Bankin, Linxo, Budgea et Gérer mes comptes, les quatre principaux agrégateurs bancaires français, ont séduit plus de trois millions d’utilisateurs confondus.

 Apps mobiles 

Une fois les comptes agrégés, certains acteurs proposent à leurs utilisateurs des services à valeur ajoutée tels que l’initiation de paiements (effectuer un virement), le contact avec son conseiller ou la gestion de son budget, la gestion de son épargne et des produits d’épargne via des assureurs.

Digitalberry accompagne ses clients dans leur projet de confiance numérique :

  • Avec de la formation (PKI et signature électronique)
  • Avec une offre de prestation on site en assistance technique dans toute la France, off site en mode forfait à Marseille, et en mode externalisé avec son centre de service à Tunis.